mercredi 29 juillet 2015

Passages de grade


Nous avons récemment effectué deux passages de grade au dojo. Un 5e kyu et un 2e kyu. Le passage de 5e kyu se présentait comme une évidence, déjà parce que ce grade, le premier, est en général donné quel que soit le niveau du pratiquant, mais aussi dans ce cas précis parce que Philip est particulièrement talentueux et qu’il a déjà acquis en juste quelques mois de très bonnes qualités. Je crois que nous sommes d’ailleurs tous d’accord pour dire que son passage méritait bien mieux que le grade qu’il porte aujourd’hui et il est probable que les grades suivants arrivent rapidement.




Le 2e kyu était important pour moi puisque c’est à l’heure actuelle le grade le plus élevé que j’ai donné. Hugh me suit depuis le début (il y a trois ans donc), est de loin le plus régulier puisqu’il ne manque quasiment aucun cours, pratique régulièrement chez lui, s’informe, et surtout cherche à comprendre ce que je raconte. Cette attitude très proactive alliée à une grande intelligence lui a donné une excellente compréhension de la pratique. Il reste bien sûr encore beaucoup de travail dans la pratique mais les changements réalisés au cours de la dernière année sont très encourageants. J’en ai profité pour rendre cet examen plus difficile qu’il ne devrait l’être, en le faisant durer une heure complète et en demandant l’intégralité du programme du Shodan. Sans demander le niveau du Shodan bien sûr mais pour m’assurer que si le programme du 2e kyu est correctement maitrisé, le programme du Shodan a au moins été vu pour que l’on puisse se concentrer sur les détails dans les mois/années à venir. C’était aussi l’occasion de lui laisser faire un point complet sur tout ce qu’il avait vu en éliminant la contrainte du temps.