mercredi 24 décembre 2014

Stage de Nort sur Erdre - Décembre 2014

J’étais comme l’an dernier à Nort sur Erdre le dernier week end de l’année pour un stage de Noel. L’occasion pour moi de retrouver mes amis et de passer un bon moment sur les tatamis. L’occasion aussi de vérifier mes progrès avec un groupe de pratiquants de qualité, et de voir en parallèle l’évolution de Romain. Un beau programme donc.

Contrairement à l’an dernier, Nantes a été ma première destination française. J’y suis arrivé le vendredi en début d’après midi après 24 longues heures de voyage, sans vraiment dormir puisque les fêtes de Noel sont traditionnellement l’occasion pour tous les mouflets français de Hong Kong d’aller rencontrer leurs familles en France. Autant dire que mon niveau de fraicheur laissait quelque peu à désirer.


Beaucoup de monde et quelques surprises


Faire un deuxième stage n’est pas forcement évident. Le premier s’était vraiment passé et j’espérais faire au moins aussi bien cette année, ce qui voulait dire éviter le risque de se répéter, apporter des choses nouvelles tout en gardant une certaine cohérence avec l’édition précédente.

La première bonne surprise pour moi a été de voir que nous étions un peu plus nombreux que l’an dernier (23 personnes sur les deux jours), dont des pratiquants venus de loin: Arnaud et Guillaume du NTJ respectivement de Niort et Bordeaux, et Manu qui était mon sempai en Hankido et qui m’a fait la surprise de débarquer d’Orléans.


Le groupe du samedi


Malgré la fatigue

Après un voyage difficile et avec 7h décalage horaire dans les pattes, je n’étais pas au mieux de ma forme physiquement et mentalement le samedi. J’ai senti plusieurs fois que mon corps se tendait plus que d’habitude et la dernière heure j’ai un peu lutté pour ne pas m’effondrer. Malgré cela, l’énergie et l’enthousiasme des participants m’a vraiment donné un coup de fouet. Quel plaisir de se retrouver entouré d’autant de personnes passionnées, qui posent des questions, cherchent, testent.

Le dimanche a été moins laborieux, après une bonne nuit de sommeil et l’aide de Patrice qui m’a remis d’aplomb avec une bonne séance de Shiatsu. La fatigue jouant probablement un rôle, j’ai fait moins de blagues que l’an dernier. J’ai aussi été moins grossier et rien que ça c’est déjà une belle réussite.


Les principes avant tout


Comme toujours, je n’avais pas préparé mon intervention. J’avais gribouillé sur un ticket de caisse avant de partir les principes que je souhaitais évoquer et j’ai brodé dessus pendant les deux jours. Les techniques ont pour moi une importance toute relative, a fortiori en enseignant à des gens d’autres écoles. Les principes et la façon d’utiliser le corps ont en revanche la capacité d’être universels et d’être appliqués au-delà des techniques.

C’est donc 5-6 principes qui furent travaillés sur 2 jours (l’ensemble a été vu chaque jour avec des applications différentes pour que tout le monde puisse avoir un aperçu de l’ensemble). Toutes les applications possibles n’ont bien sur pas été vues, mais c’est à mon avis quelque chose qui doit venir des pratiquants eux-mêmes et non de moi.

J’ai aussi profité de ce stage pour discuter longuement avec Romain et Manu de ces principes et de leur façon de voir les choses. C’est pour moi très amusant de voir que malgré la distance et le fait que nous pratiquons des écoles différentes nos visions et les résultats obtenus sont très proches. Parfois avec des mots différents mais avec au final une approche assez similaire.


Manu et Romain, deux pratiquants de grand talent
Je n’irai pas plus loin dans ce compte rendu, à part pour dire que l’année ne pouvait pas se finir de meilleure façon. Merci à Romain et au Nac Hapkido pour l’accueil et l’organisation. Merci à Patrice pour m’avoir remis d’aplomb et être venu nous voir pratiquer de longues heures alors que lui ne pouvait malheureusement pas. Merci à Manu, Arnaud et Guillaume d’avoir fait autant de route pour ce stage. Merci aussi à tous mes amis qui sont venus pratiquer dans la joie. Lundi a été difficile physiquement, j’imagine que ce fut le cas pour un certain nombre d’entre nous.

1 commentaire:

olivier ROY a dit…

Je confirme.Une fatigue générale se fit sentir le lundi et après se fut mieux.
Un vrai plaisir ce stage, j'ai encore des souvenirs dans la tête, des principes, des chemins à suivre pour pratiquer avec justesse et rester en accord avec soi même.MERCI et à bientôt.