mercredi 10 décembre 2014

Nouvelles technologies vs. Structure



La pratique martiale, du moins telle que je la comprends, comprend notamment un travail important de posture/structure afin d’utiliser les forces au mieux et donc de gagner en efficacité. Ce travail sert notamment à rééduquer le corps dont l’utilisation quotidienne n’est pas toujours optimale.

Elle l’est d’autant moins que l’utilisation excessive des nouvelles technologies crée de nouvelles pathologies. J’avais récemment parlé de ma tendinite au pouce, venue en utilisant trop souvent mon smartphone pour écrire des caractères chinois. Je vais parler aujourd’hui d’une autre pathologie, probablement plus ennuyeuse sur le long terme : le « text-neck ».


L’utilisation des smartphones à HK est extrême. A tel point qu’un message dans les stations de métro dit « don’t keep your eyes only on your mobile phone » (ne gardez pas les yeux rivés uniquement sur votre mobile). La raison première de ce message est d’éviter les gens qui se rentrent dedans ou bloquent le trafic, mais les problèmes de cette utilisation abusive vont plus loin. Il suffit en effet de quitter son écran des yeux quelques secondes pour voir que 90% des voyageurs sont plongés sur le leur, main à hauteur du coude, nuque penchée vers l’avant. Plusieurs heures par jour, tous les jours, je vous laisse imaginer les conséquences.

J’ai trouvé ce schéma sur un site espagnol et il me semble assez parlant. Pencher la tête à 60 degrés mettrait une pression équivalente à celle d’un poids sur la tête de 27kgs. Un angle de 0 degrés en revanche correspondrait à environ 5 kgs.



Pour que le travail de structure ait vraiment une efficacité, il me semble assez évident que cela doit s’accompagner d’un travail de tous les instants. Quel est l’intérêt de faire des heures de yoga, de maho ou de posture de l’arbre, si c’est pour au final détruire tout ce travail a la première occasion des que l’on regarde son téléphone ou son ordinateur ?

2 commentaires:

surlespasdemars a dit…

Je crois me souvenir dans le métro au Japon (Tokyo ou Kyoto) qu'il y aussi des panneau signalitique pour indiquer de lever le nez histoire de ne pas tomber sur les voies ou percuter des gens...

Et effectivement, c'est triste à dire mais on s'entraine quelques heures au mieux par jour pour avoir une posture efficiente, et le reste du temps on le consacre à revenir à nos vilaines habitudes...

Xavier DUVAL a dit…

Je trouvais déjà ca assez dramatique d’un point de vue de l’attention (je pense pouvoir tuer tout le monde dans le MTR hongkongais avant que quelqu’un ne s’aperçoive qu’il se passe quelque chose hors écran), mais je n’avais pas réalisé les conséquences physiologiques. Akuzawa sensei me ramène très souvent le menton vers l’arrière et j’avais déjà vu un certain nombre de photos ou ma tête est orientée vers l’avant. En commençant à y faire attention je me suis vite aperçu que mes habitudes quotidiennes y étaient clairement pour quelque chose !