jeudi 18 avril 2013

Passage au Kishinkan: Aunkai avec Christophe Martin


La pratique de l’Aunkai depuis Hong Kong n’est pas particulièrement simple, a fortiori depuis que je n’ai plus de partenaire sur place qui étudie la méthode. Heureusement il reste la possibilité d’aller directement à la source à Tokyo, ou de passer aux cours de Christophe Martin quand je suis à Paris.  Dans un monde parfait, j’irais chez les deux chaque année car ils m’apportent des choses différentes.

Les cours sont en effet relativement différents à Tokyo et à Paris et de ce fait apportent un éclairage différent sur la méthode et sur la façon d’utiliser le corps, du moins pour ce que j’ai pu en voir. Mes passages à Tokyo se résument généralement à deux parties : le cours « normal » et les cours « privés ». Lors du cours normal, on commence en général par une bonne heure avec gants de boxe et pattes d’ours pour sentir la génération et la réception de force, suivie d’exercices en solo ou avec partenaire, et ensuite parfois des exercices libres ressemblant presque a de la lutte pour sentir le travail en opposition au contact. Les cours prives quant à eux sont plus axés sur le développement des qualités fondamentales à travers les exercices de base (du moins dans mon cas). A Paris, en plus des tanren et du classique push out, il y a (je trouve) plus d’exercices didactiques avec partenaire pour comprendre les principes sous-jacents. Il y a aussi beaucoup plus de référence à l’utilisation du Bo. Je ne sais pas s’il s’agit du hasard du calendrier (dû à mes visites trop peu fréquentes), d’une différence dans la façon dont Akuzawa sensei approche ses élèves en France (puisqu’il ne s’y rend que deux fois par an) ou d’un choix pédagogique de Christophe. Dans tous les cas ça fonctionne assez bien et j’aime bien avoir les deux approches.

Malheureusement pour moi, je n’ai pu participer qu’à deux cours, pris notamment par le stage de Washizu sensei, mais cela m’a quand même permis d’avoir quelques corrections et de refaire des push out avec des partenaires habitués à l’exercice. Merci à Christophe pour son accueil et son aide, c’est toujours un plaisir de venir à ses cours.

Aucun commentaire: