lundi 23 février 2009

Entrainements du week end

Samedi

Samedi, on s’est fait un petit entrainement avec Fred sur la promenade en bord de mer près de chez mois. Le cadre est sympa, c’est plus tranquille et moins pollue que le centre, et surtout il y a des pratiquants partout donc ca ne parait pas bizarre.

Comme Fred risque de lire ca, je vais faire gaffe à ce que je dis. On a travaille diverses choses, et notamment des enchainements souples de clés, contrôles et autres joyeusetés, tout ca pour trouver dans chaque position une faille pour sortir et réduire le temps de réflexion. Un travail vraiment intéressant qui me montre que j’ai encore pas mal de lacunes, il y a encore et toujours beaucoup trop de trous que je ne vois pas ou que je vois trop tard pour les exploiter correctement…

On a bien sur travaille d’autres choses, notamment des angles de clés sympathoches, mais je n’en dirai pas plus, par écrit ca n’a aucun intérêt. Maintenant tout ce qu’il nous faut c’est pouvoir s’entrainer sur un sol un peu plus mou histoire de se projeter un peu. Ca ne devrait pas être un problème, entre les jeux pour enfants dont le sol est recouvert de tapis et les nombreuses plages désertes.

Dimanche

2h30 d’Arnis comme chaque semaine, on a travaille les désarmements avec double bâton pour la première fois. C’était intéressant mais je n’étais pas très en forme et je me suis gentiment percute la tête tout seul plusieurs fois… Y a des jours comme ca, je ferais mieux de rester chez moi.

Par contre j’ai trouve surprenant le principe de refuser a tout prix la saisie quand on est a mains nues. J’ai du mal à comprendre en quoi le fait d’être saisi veut forcement dire qu’il est trop tard, même si je comprends bien le principe d’agir le plus tôt possible, et donc avant la saisie

A la relecture, je m’aperçois que c’est probablement l’article le plus insipide que j’ai écrit…

dimanche 15 février 2009

Bilan de mon séjour en Corée

Mon bilan est très mitigé en réalité. J'en retire pas mal de très bonnes choses, notamment j'ai fait un excellent travail sur les connexions et les façons de générer de la puissance. De même, j'ai pu effectuer un gros travail sur les angles et les déséquilibres. Je pense avoir beaucoup progressé là bas, mes techniques m'ont en tout cas semblé beaucoup moins mauvaise à la fin qu'elles ne l'étaient au début.

Maintenant, je me sens également un peu frustré. Déjà parce qu'au final j'étais venu pour bosser mon Hapkido et que j'ai surtout travaillé du sabre. Non pas que le sabre ne m'intéresse pas, mais si c'est ce que j'avais voulu étudier j'en aurais fait directement. Pour moi c'est un excellent outil pour apprendre les connexions (il permet de repérer rapidement si le corps est bien place et si la force est bien générée) mais en faire 3h par jour m'a semble excessif par rapport a ce que je venais chercher. En réalité, c'est peut être moins le fait de faire 3h de sabre par jour qui m'a gêné que le fait de ne travailler qu'une demie heure avec partenaire.

Je me suis également senti frustre par les techniques a deux: les principes étaient excellents a mon avis (en termes de déséquilibre, angles, etc.) mais on était trop déconnectés de la réalité a mon gout. La self défense sur des saisies de poignet par un adversaire qui n'essaie même pas de nous en mettre une j'ai un peu de mal. Cela dit ça vient peut être plus tard dans l'apprentissage, je ne suis reste que deux semaines, ça ne m'a pas permis d'aller bien loin.

Au final, cette expérience m'a laisse un gout amer: j'ai énormément appris et en même temps je ne me suis pas retrouve dans le style enseigne. Ça vient peut être du fait que j'ai trop traine un peu partout ces dernières années, mais je n'ai jamais ressenti ça avec le Nihon Tai Jitsu, qui malgré cela m'a toujours semble en cohérence avec ce que je recherche. L'Hankido tel qu'il m'a été présenté ici est clairement un art plus interne qu'externe, ça n'est pas sale mais ça ne me correspond pas, en tout cas pour le moment. J'y reviendrai peut être dans quelques années, mais pour le moment je vais mettre ma pratique en suspens et me concentrer sur l'Arnis et le NTJ (avec toujours du JJB bien sur parce qu'un jour ou l'autre il faudra bien que je sache me débrouiller au sol).

Jeudi 22 Jan 2009

10h-12h30, Me Ko
Je travaille les 12 formes seul. Me Ko et son fils me montrent des choses différentes, et ça devient assez gênant: l'un me parle de transfert de poids seul, et l'autre de transfert de poids associé à une rotation de poids de corps (l'influence du Tai Chi Chen pour Se Hwan explique surement cela). Les positions des mains sont également différentes.
Au bout de 2h30 je commence à saturer: faire les 12 mêmes formes dans le vide en se faisant reprendre sur des détails sur lesquels ils ne sont pas d'accord. On finit heureusement par trouver un compromis, Se Hwan me lâche dans un sourire : "Fais comme mon père a dit"

15h-16h30, Se Hwan
O fait un retour rapide sur les formes puis 1h30 de sabre. J'écris mon nom puis je travaille les basiques: vertical, diagonale vers le bas droite et gauche, diagonale vers le haut droite et gauche (un peu bizarre), latéral et pique. Je fais ensuite des enchainements à partir de ces techniques. Les frappes vers le haut me convainquent moyennement car il est très difficile de générer de la puissance. Or pour moi à partir du moment ou on a un sabre, pourquoi pas avoir une armure aussi, du coup faut passer à travers.
On travaille aussi des enchainements pique + pique arrière et une façon de rengainer le sabre qualifiée de "décoration" par Se Hwan. Là on rentrer carrément dans le folklore pour attirer le touriste.

20h-21h30, Se Hwan
Révision de l'ensemble des 12 formes dans le vide et avec partenaire. Je vois quelques nouveaux intéressants, mais la 8ème reste toujours difficile.

Mercredi 21 Jan 2009


10h-12h, Se Hwan
Dernier cours avec Je Young (l'autre élève). Du coup on fera des photos et des vidéos, incluant différentes techniques à mais nues et au sabre. C'est marrant parce qu'il a beau faire 15 bons kilos de plus que moi c'est une vraie chochotte dès que je le touche!

15h-20h, Visite du cours de Tai Ji
Il s'agit du style Chen, que Se Hwan étudie et enseigne (et qui a manifestement pris une part importante dans son enseignement du Hankido). Je travaillerai essentiellement la posture de l'arbre et deux mouvements de base. Je comprends pour la première fois ce que veut dire avoir le dos droit (je sais il m'a fallu du temps). Le prof est très compétent et sympathique, il passe doucement corriger les postures et me fait comprendre pas mal de choses. Nous avons également travaillé beaucoup de transferts de poids de corps dans rotation du corps, ce qui n'est pas évident au départ mais très intéressant.

Ce cours m'a éclairé sur 10 ans de pratique. Il y a beaucoup de choses que je faisais (plus ou moins bien) sans suffisamment les comprendre, ce cours m'a permis de les prendre avec une autre perspective et de mieux comprendre mon schéma corporel global. Bref ce que je ne dis n'a surement aucun sens, mais je suis content c'est le principal.

jeudi 12 février 2009

Mardi 20 Jan 2009

10h-11h30, Se Hwan
J'ai toujours mal aux tendons, on va donc y aller doucement. Je travaillerai un peu de HanKumDo (pour ce qu'il m'est possible de faire en évitant les déplacements) et les 4 premières formes seul.

15h-16h30, Se Hwan
Travail des formes de 5 à 8, puis renforcement des poignets. J'ai encore bien mal, j'avite donc de forcer. Les formes sont faites avec beaucoup de flow, ce qui les rend définitivement proches du Tai Ji. Tout le travail consiste à trouver les connexions, le point de départ de la technique et comment faire bouger le corps comme un ensemble harmonieux.

20h-21h30, Se Hwan
9° à 12° formes dans le vide, plus les 12 formes avec partenaire. J'ai travaillé beaucoup de détails sur les mises en déséquilibre, détails qui me manquaient pour réaliser correctement les techniques. En vrac quelques détails:
3°: la clé se fait latéralement, et est de ce fait beaucoup plus sèche. Pour en arriver là, il faut donc passer derrière le partenaire et non rester sur le côté.
8°: tirer le bras du partenaire vers le bas pour l'ancrer sur une jambe, on pousse ensuite avec l'épaule opposée vers le bas, l'épaule pousse et le reste du bras suit (coude puis doigts)
9°:il faut tirer vers soi au moment de la rotation pour créer un déséquilibre, le poignet peut d'ailleurs être mis en clé, ce qui rajoute à l'action. Au moment de la poussée sur le coude adverse pour la projection (type Tembin Nage) il est possible de continuer légèrement la rotation pour retrouver un meilleur angle.
10°: amener le bras vertical (voire plus loin) et en tension, il n'est pas nécessaire de poursuivre la rotation pour projeter: une simple poussée du corps suffit
12°: il suffit d'engager uniquement le coude (ce qui est d'autant plus amusant qu'en Arnis on fait le contraire en engageant uniquement l'avant bras); La rotation du coude se fait vers l'arrière pour éviter de buter dans le corps du partenaire. On peut ensuite faire un pas légèrement vers l'arrière pour augmenter la tension sur l'épaule

Samedi 17 Jan 209

Autant d'attente pour si peu...

16h-17h30, Se Hwan

Pour cause de visite de Séoul (ben oui c'est le week end), je ne m'entrainerai qu'une heure et demie.
On travaillera beaucoup Yop Chagui/Yoko Geri, dans le vide d'abord, au ralenti et rapidement, puis avec partenaire: je frappe, le partenaire absorbe; il frappe en retour, j'absorbe.

On travaillera ensuite la forme. Je me suis délicatement blessé à l'épaule et à a cheville, ce qui a terminé l'entrainement prématurément. je ne m'entrainerai pas jusqu'à mardi pour cause d'inflammation des tendons derrière le talon gauche. En échange j'aurais droit à de la médecine traditionnelle coréenne, à base de massages mais surtout de saignées sur les doigts et d'acupuncture sur la main gauche.

dimanche 8 février 2009

Vendredi 16 Jan 2009

11h40-12h40, Se Hwan
L'autre élève est également présent, l'entrainement est décalé à cause de la neige.
Travail du sabre: dégainer et rengainer, de préférence sans mouvement parasite et en bloquant de façon nette à la fin. On travaille ensuite la suite de la forme et j'arrive un peu mieux le saut qu'hier, c'est pas encore ça mais ça commence à rentrer.

15h20-17h20, Se Hwan
J'apprends les 10 voyelles, cette partie est nettement plus simple que les consonnes.

21h30-22h30, Me Ko
J'apprends à écrire mon nom et mon prénom avec le sabre, ça peut toujours servir.
Me Ko me donne ensuite un cours d'écriture sur papier pour apprendre à mieux faire les lettres.

En prime une petite vidéo sous la neige

samedi 7 février 2009

Jeudi 15 Jan 2009

10h-12h, Me Ko
Je travaille uniquement le sabre pendant ces deux heures, et j'apprends les 4 dernières consonnes. A la fin du cours, il me les fait également travailler par écrit avec également le son de chaque lettre.

15h-17h, Se Hwan
Beaucoup de sabre, je fais pas mal d'exercices deux fois (notamment à genoux et les coupes latérales) parce qu'il était parti. On part ensuite s'entrainer sur le toit avec l'autre élève en prenant des bokkens plus grands et plus lourds (le toit de la salle est trop bas pour les utiliser en coupe vertical quand on est debout). On travaille les changements de direction, 1/4 de tour à droite et à gauche et 1/2 tour. Après ça, toujours sur le toit on voit la suite de la forme.
Retour en bas ensuite pour travailler les coups de pieds (les 3 du début plus Yop Chagui/Yoko Geri), puis pas mal de chutes et les théories du cercle et de l'eau.

20h-21h30, Se Hwan
Prolongement de la forme, notamment avec une partie comprenant un saut. Pour faire simple, on est en appui sur une seule jambe, on donne l'impulsion et le saut se fait vers l'avant en tournant à environ 180 degrés: le pied d'appui ne se pose qu'en deuxième et est accompagné d'une frappe descendante u revers du poids, utilisant la pression du corps. Bref c'est pas clair, et c'est pas évident non plus.

Self défense ensuite, on travaille les 6eme et 11eme formes.
6eme (Irimi Nage):hormis le fait d'amener la tête du partenaire contre son épaule arrière, le déséquilibre se fait latéralement alors que je l'avais toujours fait dans l'axe en appuyant sur les lombaires pour casser la structure. Le but est donc d'amener le partenaire sur une seule jambe; C'est surprenant mais c'est très intéressant comme façon de faire.
11ème: la technique se fait juste avec un décalage de 45 à 90° et non une rotation complète. J'ai eu le droit à mon premier "secret" (qui n'est autre qu'un "truc" finalement) donc je ne décrirai pas comment faire ici.

Mercredi 14 Jan 2009

10h-12h, Se Hwan
Un autre élève est également présent aujourd'hui, c'est un jeune coréen qui faisait partie des juniors de Se Hwan à l'armée.
On travaille la suite de la forme type Tai Ji, j'apprends d'ailleurs que cette forme est une création de l'école Sang Moo Kwan. Le travail des connexions et des hanches commence doucement à rentrer. De même, les exercices de renforcement deviennent plus faciles qu'au début.

15h-17h, Se Hwan
On commence par un peu plus d'une heure de sabre, et je vois 5 nouvelles consonnes. On retravaille également la forme et je commence à sentir le travail de la frappe en faisant chuter le centre de gravité (en l'occurence ici il y a cumul de ça et d'une rotation des hanches importante)

21h-22h, Se Hwan
Self défense: 1ère et 5ème formes Hankido (en japonais, la 1ère correspond à Kote Gaeshi, la 5ème est un enchainement de Kote Gaeshi et d'une clé de doigts). L'entrée se fait en créant le déséquilibre avec le poids du corps: il ne s'agit pas de dégager la main saisie, mais de crocheter le poignet adverse.
Dans la 1ère forme:contrairement à ce qu'on voit souvent sur cette technique, le partenaire ne peut pas faire une grande chute car le mouvement ne consiste pas seulement à changer d'axe et à accompagner, en réalité il s'agit de casser le poignet pour créer le déséquilibre. Les doigts du partenaire sont donc poussés vers lui tandis que le poignet en lui même est ramené vers soi avec l'autre main. Une fois seulement la structure cassée on effectue la rotation du corps.
Dans la 5ème forme: comme je l'avais appris, la main glisse pour saisir les doigts de l'adversaire, mais seulement une fois celui ci en déséquilibre (l'étape de la clé précédente est donc à garder). La clé de doigts ne se fait pas vers le partenaire mais en reculant pour créer un déséquilibre.

je sens que ça a pas été clair du tout cette histoire, je vais essayer de trouver une vidéo...

A part ça on a pas mal travaillé les coups de pieds ce soir, et définitivement je n'aime pas les coups de pieds coréens: trop de rotation du pied d'appui, trop de recherche de hauteur, pas réellement d'impact, bref ça me correspond pas.

Une vidéo pour essayer d'aider à la compréhension. Elle est un peu longue, les formes Hankido sont à la fin à partir de 21 minutes environ.

mardi 3 février 2009

Mardi 13 Jan 2009

10h-12h, Me Ko
Assouplissements, exercices de base au sabre et de renforcement, puis on passe aux 5 premières techniques de sabre. Le Han Kum Do est une école coréenne dont les techniques reposent sur le Hangeul, l'alphabet coréen, j'ai donc vu les 5 premières consonnes.

Je démontre ensuite à Me Ko et son fils les 12 formes de base du Hankido, seul en statique. Ils ne me font aucun retour dessus. Se Hwan me dira juste après que j'apprends vite, je demande à voir et j'ai de toute façon une confiance modérée quand un asiatique tient ce genre de propos... Cela étant je commence à me sentir moins mauvais malgré les courbatures (quelque peu empirées par le lit).

15h-17h, Se Hwan
Travail habituel + théorie du cercle et cercle suivi d'une chute en longueur en se laissant emporter par l'élan. Pour le cercle, j'apprends que le centre de gravité reste toujours à la même hauteur, on n'utilise donc pas de mouvement de ressort comme je le pensais jusque là. Les bras sont tendus et prennent le contact avant que la rotation ne soit réellement amorcée.

20h-21h30, Se Hwan
Pour la partie self défense, on travaillera en particulier la 4eme forme Hankido : Nae Wae Ki Bup (i.e. Yuki Chigae/Kote Hineri/Sankyo), et Shio Nage (là j'ai pas le nom coréen désolé) en formes Ura et Omote (intérieur et extérieur donc).
Pour la 4eme forme, il est nécessaire de passer au plus court à l'intérieur pour éviter un contre. La pression sur le coude pour effectuer l'entrée circulaire se fait en tendant le bras adverse et en se déplaçant dans le même temps ou presque. Il m'est assez difficile de faire des essais parce qu'il parle trop, mais je finis par trouver mes marques. En revanche, chose surprenante, la façon de réaliser cette technique ne permet pas d'immobiliser la personne, alors qu'en NTJ on la monte sur la pointe des pieds de telle sorte qu'elle ne puisse ni avancer ni reculer.

Le reste de la soirée, j'ai effectué notament des coupes latérales au sabre au ralenti pour bien sentir la connexion jambes>hanches>bras. C'est intéressant mais pas si évident au final.

dimanche 1 février 2009

Lundi 12 Jan 2009

9h-12h, Me Ko
Je gèle, j'ai un damart et un TShirt sous mon dobok. Échauffement à base de course à pieds et de chutes principalement. Je passe ensuite au sabre: à genoux, j'enchaine des frappes verticales, puis debout des coupes horizontales. Ensuite on passe à du renforcement des poignets avec des exercices spécifiques, notamment un bâton avec un poids accroché par une corde: les bras à hauteur des épaules, je dois enrouler et dérouler la corde. Je ne sais pas combien pesait le poids, mais il est très difficile de le faire deux fois de suite...

Je travaille dans le vide les théories du cercle et de l'eau, puis rebelote: sabre, chutes, etc. Pour se donner une idée, le sabre c'est 100 coupes à chaque fois, pareil pour les théories du cercle et de l'eau. Pour les chutes, c'est Me Ko qui me projète, gentiment certes mais en continu. Une fois terminé, on passe aux coups de pieds et aux assouplissements.

Bilan: je ne suis pas souple et mes déplacements ne sont pas bons. Je me souviens comme je me sentais mauvais lors de mon premier stage à Temple sur Lot en 2006, aujourd'hui c'est bien pire.

15h-17h, Se Hwan
Devant mes problèmes de souplesse, il décide de me faire travailler les coups de pieds. On commencera par 50 par jambe sur des frappes verticales jambe tendue pour détendre les ischios. Puis 30 par jambe sur des frappes extérieur-intérieur et intérieur-extérieur. Le but est d'aller au dessus de l'épaule et de faire des grands cercles pour m'assouplir.

Sabre à genoux à nouveau, le contraire du matin: maintenant je frappe en me redressant. Le but est de me faire sentir les connexions musculaires. Je dois en faire 50 mais 50 réussis, autant dire que j'ai du en faire une centaine au final...
Ensuite une demie heure de chutes, il m'est impossible de chuter sans bruit.
On finit par une forme de type Tai Ji, à nouveau il s'agit de sentir les connexions et les générations de force.

20h-21h30, Se Hwan
Sabre, chutes, self défense. Travail des connexions, créer et sentir le déséquilibre. Travail de la clé en Z avec une entrée circulaire pour amener le déséquilibre.

1er séjour en Corée - Arrivée Dimanche 11 Jan 2009

Pour ne pas déflorer la fin de l'histoire trop tôt, j'ai pris des notes au fur et à mesure et je vais les retranscrire ici, afin de donner mon évolution au cours de ces deux semaines.

Après un vol agréable, j'arrive à Séoul à 17h30. Me Ko, sa femme et son fils m'attendent à l'aéroport pour me ramener à la salle. 2 surprise: la salle c'est leur appartement et je suis le seul élève en ce moment (il y en avait un autre mais il est parti visiter la Corée).

Après le diner (heureusement pas épicé), le fils du maitre me demande de lui montrer quelques techniques. Rapidement après on part se coucher. Il fait très froid, environ -5°, l'appart est mal isolé et n'est pas chauffé. Heureusement le Korean Style Bed (un tapis par terre) est chauffant, et ça c'est surement la meilleure surprise de la journée. Je dors dans la chambre des deux fils du maitre. L'un d'entre eux me donnera d'ailleurs la plupart des cours suite à un pépin de santé de son père.

Mon entrainement devrait suivre le rythme suivant:
10h-12h
15h-17h
20h-21h30